cartes de voeux

Le mois de janvier est le mois des vœux, et donc des traditionnelles cartes de vœux.
January is the month of vows and therefore traditional greeting cards.

Mais  connaissez vous l’origine de cette pratique ?
But do you know the origin of this practice?

Il y a fort longtemps, les Asiatiques envoyaient en début d’année des « cartes de visite » aux personnes côtoyées pendant l’année écoulée. Il s’agissait de grandes feuilles de papier de riz écrites avec différentes nuances de couleurs pour mentionner le nom, le prénom et la qualité de l’expéditeur.
En France dans les quinze jours suivant le nouvel an, il était coutume de rendre visite à ses proches et à ses relations professionnelles, mais aussi à des pauvres ou des malades afin d’égayer des journées froides et difficiles.
A long time ago, Asians sent « business cards » at the beginning of the year to the people they met during that year. It was large sheets of rice paper written with different shades of colors to mention the name, the first name and the best quality of the sender. In France in the fifteen days following the new year, it was customary to visit his relatives and his professional relations, but also to the poor or the sick in order to cheer them during cold and difficult days.

En 1840, alors que le premier timbre postal est lancé en Angleterre, les premières enveloppes ornées de motifs de Noël furent également éditées. En 1843, c’est John Calcott Horsley qui adressa la première carte de vœux à Sir Henry Cole. Ensuite, l’envoi de cartes de Noël se popularisa grâce à la lithographie qui permettait de reproduire des cartes ornées de gui, de houx, de scènes de nativité ou de paysages enneigés.
In 1840, when the first postage stamp was launched is England, thefirst envelopes decorated with Christmass motifs were also published. In 1843, John Calcott Horsley sent the first greeting card to SirHenry Cole. Then it became popular to send Christmass cards thanks to the lithography which allowed to reproduce cards decorated with mistletoe, holly, nativity scenes or snowy landscapes.

Dans les années 1930, avec l’arrivée des cartes de vœux du commerce, la coutume se perdit d’utiliser des cartes de visite ou du papier à lettre. Aujourd’hui, avec l’engouement pour les loisirs créatifs, certains tiennent à créer eux-mêmes des cartes de vœux personnalisées.
In the 1930s, with the arrival of the greeting cards of the trade, the custom was lost of using business cards or writting on paper. Today with the craze for creative hobbies, some people want to create personalized greeting cards themselves.

Saviez-vous que presque chaque région Française avait ces expressions
Did you know that almost every French region had these expressions.

La formule banale parisienne : je vous la souhaite bonne et heureuse. Dans 50 communes de l’Isère le souhait est précédé de : « bonjour la bonne année… » « de bonjour et bon an » dans les Hautes-Alpes et dans la Drôme. En Savoie, on disait autrefois : « je vous souhaite un bon an ». A ce souhait de bonne année en Picardie on ajoute parfois : « accompagné de beaucoup d’autres… ». En Gascogne et en Bretagne on le fait suive de : « plusieurs à la suite… le paradis est demandé après la prospérité : je vous souhaite bonne santé aux vaches, chevaux et cochons« , « Étoupe en lin, et le paradis à la fin… Ou encore : « Une bonne année je vous souhaite, santé et prospérité et le paradis à la fin de votre vie ». En Normandie : « accompagnée de plusieurs autres ». A ces souhaits on ajoute quelquefois : « le paradis à la fin de vos jours… » Ou : « si vous avez su le mériter », ou « quand j’arons assez vécu ».
The Parisian formula : « Je vous la souhaite bonne et heureuse » (I wish you a good and happy). In 50 municipalities of the Isère, the wish is preceded by « Hello good year… » « hello and good year » in the Haute-Alpes an Drôme. In Savoie, they used to say « I wish you an happy new year ». At this wish of a good year in Picardie we add, sometimes; « accompanied by many others… ». In Gascony and brittany it’s followed by; « many in the following… paradise is asked after prosperity, I wish you good health to the cows, horses and pigs », « Linen tow, and paridise at the end… » Or even; « A good year, I wish you , prosperity and paradise at the end of your life ». In Normandy; « accompanied by several others » To these wishes we sometimes add : «
paradise at the end of your days… » Or «  if you knew how to deserveit », « when I have lived enough ».

(texte au bonheur des mots : http://aubonheurdesmots.com/lhistoire-des-cartes-de-voeux )
(Text to the happiness of words : http://aubonheurdesmots.com/lhistoire-des-cartes-de-voeux  )

Depuis plusieurs années j’en envoie quelques unes que je réalise moi-même, cette année ne fait pas exception, j’ai réalisé plusieurs cartes pour la famille et les amis(es) et également pour ma boutique en ligne ou vous pouvez vous les procurer : Ici  
For several years now, I’ve been sending some of them myself, thisyear is no exception, I have made several cards for family and friendsand also for my online shop where you can procure them : here

Deux modèles vous sont proposés avec plusieurs options , en anglais ou bien en français (texte inclus mais non collé sur la carte à vous de le faire à la place ou vous le souhaitez, ou bien encore de ne rien mettre 🙂
Two models are available with several options, in English or French (the text is included but not pasted on the card, it’s up to you, if you want it or not, to stick it).

Les cartes en vente dans la boutique :
Cards on sale in the shop :