Bullet journal,  Organisation

Pourquoi moi aussi je me suis mise au bullet journal

Aujourd’hui je vais vous parler du bullet journal (Bujo).

C’est un formidable outil organisationnel, qui réellement s’adapte à toutes vos activités. Et c’est en fait facile à comprendre pourquoi,  ça tient à ce que votre carnet est vierge, dépourvu de cases, de colonnes, de lignes, et que c’est à vous à l’adapter (donc à le construire)  selon vos besoins. C’est en cela en soit qu’il n’est pas « nécessaire » de le faire d’avance, puisqu’il s’adapte à vos journées et qu’on ne sait jamais réellement de quoi elles seront faites 🙂 (les puristes vous le diront !  et pas toujours sympathiquement ).
Today I’m going to talk to you about the bullet journal (Bujo).It’s a great organizationaltool that really adapts to all your activities. And it’s easy to understand why : because your notebook isblank, devoid of boxes, columns, lines and it’s up to you to adapt it
(to build it in a way) according to your needs. This is why it’s not «necessary » to do it in advance because we never know of what our dayswill be made of.:) ( The purists will tell you and not always kindly).

Depuis Octobre 2017 je me suis lancée  dans l’aventure du Bullet,  il a beaucoup évolué et changé depuis, d’ailleurs ça continue encore puisque la présentation de mon daily ( mes tâches à faire au jour le jour si vous voulez ) va encore changer de présentation pour février 2018.
J’ai longtemps hésité et je suis restée sceptique sur l’utilité d’un tel journal, les beaux bullet journal que je voyais fleurir partout sur internet me filait une frousse bleue de la perte de temps. Autant vous le dire, je trouvais un peu « idiot » de vouloir mieux s’organiser et que le résultat de tout ça c’était de perdre du temps : À construire le journal et à l’enjoliver. Pour moi cela ne faisait pas vraiment de sens : Je veux être mieux organiser et donc gagner du temps, et pour cela je commence par en perdre en construisant une sorte de planning, et en le décorant !!!
Since October 2017 I embarked into the adventure of the bullet journaling, it has evolved and change a lot since then, moreover it still continues to evolve because the presentation of my « daily » ( my tasks to do day by day if you want) will change for February 2018.
I hesitated for a long time and remained skeptical about the usefulness of such a journal, all the beautifulls bullet journal that I saw blooming all accross the Internet really scrared me about the loss of time.
I was thinking that is was a little be « idiot » to want to have a better organization and the result was to waste a lot of time by doing
so : making the journal and embellish it. It didn’t really make sense to me : I want to be better organized, therefore save time and for
that I begin to lose that time by building a kind of planning and decorating it!!!

Mais c’est parce que tout ce qui est dans le Bullet n’est pas forcément obligatoire pour vous et votre activité ou votre organisation.
Je n’ai pas 50 trackers par exemple (Tracker étant un outil pour suivre une « tache » particulière mais qui va se répéter tous les jours ou toutes les semaines, ou tous les mois), suivre un objectif , par exemple vous voulez suivre votre « poids » (on aime ça nous les filles n’est-ce pas ?  🙂 , ou bien je ne sais pas « contrôler vos dépenses sur un mois » (je l’aime moins tiens celui là :). ou bien encore un suivi de votre ménage etc . La liste de ce que vous voulez suivre  – entendez par la « contrôler » –  est infinie …. (Vers l’infini est au-delà dixit Buzz l’éclair  – on a les références que l’on peu – ).  Dans mon cas, je ne fais qu’un suivi de mes ballades à pied (marche d’une heure minimum), de mon défi E100 (100 Textes de la bible à lire en un an), et de mes activités fitness en tout genre (planches et abdo en ce moment). Et comme je veux m’épargner le fait de faire un tableau chaque début de mois, je l’ai fait sur un tableur (Excel pour ne pas le citer) chaque mois je met mon tracker à jour (parfois j’enlève un suivi ou bien j’en rajoute un ) et je l’imprime et le colle dans mon Bullet.  Vous vous en douter le plus long fut de le confectionner pour la première fois dans Excel, maintenant ça me prend moins de deux minutes de le mettre à jour (Je change le mois à chaque fois), et de faire les modifications (si il y en a) de l’imprimer et de le coller – comme j’aime être quand même raccord avec mon bullet j’imprime mon tracker sur du papier calligraphie qui a la même teinte que les pages de mon bullet -.
But all that is in the bullet journal is not necessarily mandatory for you, your activity or organization, that’s why it’s interesting.
For example I don’t have 50 trakers (it’s a tool to follow a particular « goal » and it will repeat every days, weeks or month), just follow a goal like the loss of weight (we, girls, do like that, no?), or maybe controll your expenses over the month (I like it less
this one:) ), or even a follow up of your household, etc. The list that you want to follow – meaning « control» – is infinite …(To infinity and beyond like Buzz lightning will say – we have the references that we have -). In my case, I’m just doing a follow-up of my foot walks (I’m walking for a minimum of an hour), My E100 challenge (100 texts of the Bible to read in one year) and my fitness activities of all kinds (planks, abs at this time). And I want to spend me the time of making a planning every beginig of the month, I did it on a spreadsheet (Excel not to mention it), I update my trackers every month (sometime I remove or add a follow-up) and I
print and stick it into my bullet journal. You can imagine that the longest was to make it in Excel for the first time, now it takes me less than two minutes to update it (I change the month each time) and make the changes (if there is) to print and paste it – as I like to be connected with my bullet journal, I print my tracker on a calligraphy paper which has the same color as the pages of my bullet journal –.

J’ai choisi d’utiliser un Calendex (calendrier annuel ) et non un futur log (vision du futur) – et non pas les deux –  copier deux fois les mêmes infos qu’il faut en plus recopier sur le mensuel me « fatiguait » dans le sens de : je trouvais que c’était une perte de temps, et qu’en plus ça convient bien plus à mon code de couleur. En effet outre les clés, comme je cumule activités pro, activités créatives, activités familiales dans un seul bullet, j’ai vite adopté un code couleur qui fonctionne dans tout mon bullet journal de la même façon : Rose :pour ma fille, violet  : familiale, vert: mon travail, bleu : activités créatives (blog, boutique, page FB, instagram etc, et Orange : mes sorties resto, shopping, coiffeurs, bref  bonheur et soin de moi et marron pour les anniversaires.  J’ai associé à ce code couleur, un code forme (carré, triangle) pour différencier deux choses dans une seule couleur : exemples les vacances de ma fille (rectangle rose) et les journées pédagogique (triangle rose). Comme ça plus besoin d’écrite je fais les formes à côté des jours et je sais de quoi il en retourne d’un simple coup d’œil.
I chose to use a Calendex ( annual calendar) and not a futur logand not both – to copy twice the same info that you even need to copy
again on the monthly « tires me » in the way of : I tought it was a waste of time and it’s more suitable for my color code. Indeed, besides the keys, as I cumulate professional activities, creative activities an family activities in a single bullet journal, I quickly adopted a color code that works in all my bullet journals in the same way : pink for my daughter, purple for family, green for work, blue for creative activities (blog, shop, FB page, Instagram, etc), orange for my outings (restaurant, shopping, hairdressers, short happiness and self care) and brown for birthdays. I associated to this color code a form code (square, triangle) to differentiate two things in one color, for example : my daughter’s holidays (pink rectangle) an pedagogical days (pink triangle). Like that I don’t need to write anymore, I do the shapes next to the days and I know what’s all aboutat a glance.

J’ai aussi décidé de mettre une couleur à l’honneur par mois, en Janvier c’est le bleu, cela veut dire que toutes les casses que je dois colorier dans mon tracker seront à majorité de bleu, que le petit onglet pour indiquer le début de mon mois – que je réalise avec du masking tape – sera également de cette couleur, ainsi que les chiffres qui annoncent les jours de ma semaine.
I also decided to put a color in he spotlight by month, in January it’s blue, it means that all the boxes that I have to color in my trackers will be blue for most of it. The small tab to indicate the beginning of my month – which I realize with masking tape – will also be of this color, aswell as the numbersthat announce the days of my week.

Dans la pratique, j’écris chaque jour ma liste à faire pour le lendemain, je ne le fais pas que le soir, parce qu’au cours de la journée il m’arrive de penser à quelque chose à faire le lendemain, ou suite à un appel d’un client, en moyenne ça me prend entre 5 et 10 minutes par jour (autant qu’avant quand j’utilisais un agenda). Je passe un peu de temps sur ma préparation du mois, que je fais habituellement la fin de semaine suivant le début du mois par exemple pour février je vais préparer mon cover  le 2 ou le 3 février. Je met environ 1h, la page cover est la seule page ou je fais de la création, un calendrier mensuel (Ultra simple) , mon tracker sport, et mon tracker E100, ma page gratitude, et c’est tout pour ce qui me concerne.
In practice, I write every day my list to do for the next day, I don’t do that only in the evening because sometimes during the day I happen
to think of something to do the next day, or after a call of a customer, on average it takes me between 5 and 10 minutes per day ( as
much as before when I used a diary). I spend a little time on my preparation of the month, which I usually do the weekend after the beggining of the month, for example :for February I’ll prepare my cover on February 2d or 3d. It takes me around an hour, the cover page
is the only page where I do the creation, a monthly calendar (really simple), my sport tracker, my E100 tracker, my gratutude page and that’s all for me.

Comme exemple je vous montre mon mois de Janvier
I’m showing you my month of January for example :

Photo 1 : Le cover du mois
Photo 2 : Le calendrier du mois de Janvier et ma page tracker pour mon défi E100
Photo 3 : Mon tracker sport et ma page gratitude
Photo 4 : Mes listes daily
Photo 1 : the cover of the month
Photo 2 : the calendar of the monh of January and my tracker page formy E100 challenge
Photo 3 : my sport tracker and gratitude page
Photo 4 : my daily list

Comme vous le voyez sur les photos c’est clairje n’aime pas quand ce n’est pas assez aéré – , concis c’est vraiment comme des post-it – et avec peu de fiorituresje ne décore que la page qui annonce le mois– .
As you can see in the photos it’s clear – I don’t like when it’s notairy enough concise it’s really like post-it – and with littlefrillsI only decorate the page that announce the month.

Comme je vouas l’ai indiqué dès le début de ce post, le bullet journal pour moi est avant tout un outil organisationnel, alors je préfère passer du temps, hors de celui-ci  sur d’autres projets plutôt que de l’enjoliver. Mais ca reste mon choix, vous pouvez tout à fait vous si vous l’intégrer dans votre « temps de plaisir pour vous même », passer des heures dessus à le bichonner, comme ça moi après j’admire votre travail 🙂 .
As I told you from the beginning of the post, the bullet journal is for me , and above all, an organizational tool so I prefer to spend
ime, outside of it, on other projects rather than embellish it. But it’s still my choice, you can integrate it in your « pleasure time », spend hours on it pampering, so I’ll admire your work:)

Quelques personnes que je ‘suis’ sur les réseaux sociaux et principalement Instagram.
Some people that I « follow » on social networks and mainly Instagram.

  • scribblesthatmatter   qui est le compte instagram de la marque que j’utilise pour mon bullet (anglais) which is the Instagram account of the brand that I use fo my bullet journal (english)
    – pureplanning_bymj   une bujoteuse minimaliste comme je les aime (anglais)  a minimalist bujoaddict as I like them (english)
    – amandarachdoodles  une autre bujoteuse minimaliste (anglais) another minimalist bujoaddict (english)
    – bulletjournalzurich    ultra minimaliste (anglais) ultra minimalist (english)
    – bonjournal_ : parce que j’adore ces fleurs et que j’aimerais savoir en dessiner des si belles et si bien intégré au bullet (anglais) because I love these flowers and I would like to know how to draw like that and integrate it so well into the bullet journal (english)
    – misspiloute.bujo : parce que j’aime ses fonds aquarelle dans son bullet (anglais) because I like her watercolor background in her
    bullet (english)
    – adagio.studies  : parce que même si je ne le fais pas dans mon bullet j’adore les couleurs (anglais)  because, even if I don’t do it in my bullet, I love
    the colors ( english)
    – bulletbyjulia : c’est fou comme des couleurs naturels et du talent, ça donne un bullet journal vraiment sublime (allemand) it’s crazy how nature colors and talent gives a bullet journal really sublime (german)

 

Et vous, quelles bujoteuses vous suivez ?
And you which bujoaddict are you following?