art journal,  Collages,  journal créatif,  vidéos

Le journal créatif

Qu’est-ce que le journal créatif ?
What is the creative journal?

Le journal créatif, est un des instruments qu’on utilise en développement personnel, il est utilisé pour trouver des solutions à nos blocages, résoudre des conflits, diminuer le stress, clarifier ses pensées, faire de meilleurs choix, entamer des changements,
ou même faire le ménage avec ce qui encombre notre vie, tout en renouvelant notre créativité.
Celle qui l’a « radicalisé » c’est Anne-Marie Jobin, vous pouvez suivre sa formation qualifiante ou ses ateliers en ligne dans l’école qu’elle a créée : École le jet d’ancre . Elle à également écrit des livres sur le sujet : 

The creative journal is one of the instruments used in personnal developement, it’s used to find solutions to our blockages, resolve conflicts, reduce stress, clarify thoughts, make better choices, initiate changes or even clean up the clutter of our liveswhile renewing ou creativity.
The person who « radicalized » it is Anne-Marie Jobin, you can follow her qualifying training or her online workshop in the school she created : Le jet d’ancre school. She also have written books on the subject :

1 : Le nouveau journal créatif : À la rencontre de soi par l’écriture, le dessin et le collage.
2 : 
Exercices créatifs zen: Le complément idéal du Nouveau journal créatif 
3 : Fantaisies et gribouillis: 85 activités créatives pour tous 
4 : Créez la vie qui vous ressemble 
Etc. Je possède plusieurs de ces livres 
I own many of these books

Il y a également Manon Lavoie du blog  M comme Muses  : le bien être par la créativité. Avec ses ateliers en ligne dont le fameux : Revenir vers soi auquel je me suis inscrite l’année dernière et son livre : Créer le meilleur de soi.
There is also Manon Lavoie of the blog « M comme Muses » : the well being by creativity. With her online workshops including the famous « Back to Self », which I signed up for last year and her book : « Créer le meilleur de soi »

 

Grâce à toutes ces belles personnes (et d’autres) je me suis mise à utiliser depuis plusieurs mois (un an bientôt) un journal créatif. Les bénéfices se font ressentir dans tous les domaines de ma vie.
On utilise le collage, le dessin, l’écriture, la peinture, la photographie, l’aquarelle, etc. En fait bien des domaines artistiques peuvent être utilisés et pourtant cela ne nécessite aucune technique particulière ni aucun « talent » particulier. Tout est en grande partie une question d’intuition, de lâcher prise, de laisser aller, de jeux. En effet dans un journal créatif on ne cherchera pas à atteindre une « certaine » esthétique (même si certaines créations peuvent l’être), mais ce ne sera pas un point central. Le point central, sera nous, et notre rapport à nos émotions (négatives/positives), nos désirs, rêves, envies, avancées, chute, recul, deuil, etc.
Thanks to all these beautiful people (and others) I began to use, for several months (nearly a year), a creative journal. The benefits are felt in every area of my life.We use collage, drawing, writing, painting, photography, watercolor, etc. In fact, many artistic fields can be used and yet this doesn’t require any particular technique or « talent ». Everything is largely a matter of intuition, letting go and games. Indeed in a creative journal we won’t seek to achieve a « kind of aesthetic » (although some creations may be), but it won’t be a focal point. The central point, will be us and our relationship with our emotions (negative/positives), our desires, dreams, advances, fall, recoil, mourning, etc.

Le matériel nécessaire ?
The supplies you need?

un cahier (page blanche et assez épaisse), des crayons de couleurs, des feutres de couleurs,  de la peinture (celle qu’on affectionne, acrylique, gouache, aquarelle, encre liquide.), des pastels (secs, huiles, néocolor II, gélatos), des revues de toutes sortes, de la colle, des ciseaux, 

Inutile de tout vous procurez dès le départ, un cahier, des crayons de couleurs et une paire de ciseau/colle, feront l’affaire pour un début.
A notebook (white page and quite thick), crayons, colored markers, paint ( the one we like, acrylic, gouache, watercolor, liquid ink), pastels (dry, oil, neocolores II, gelatos), all kind of magazines, glue, scissors.

No need to get everything from the start, a notebook, crayons, a pair of scissors and glue will do to begin with.

Et ensuite on fait quoi, comment ?
And then what do we do and how?

Déjà on choisit un moment ou l’on ne va pas être dérangé. (oui c’est possible, même pour la maman surbookée que vous êtes). Avec les années j’ai appris que ce n’est pas que l’on a pas le temps de.… c’est qu’on ne s’accorde pas le temps de…….  vos 10 minutes sur Facebook, Instagram, twitter, etc. peuvent attendre ….. 🙂 déconnectez-vous. On éteint complètement (oui complètement) cellulaire, internet, tablette, etc. Vous serez seule avec votre journal et vos émotions. Une musique d’ambiance est bien sur tout à fait accepté. (mais rien de plus). Si un bon café, ou un thé, ou peut importe la boisson vous fait plaisir, n’hésitez pas. Accordez vous ce (ces) petit(s) plaisirs qui ne feront que vous remplir de gratitude vis à vis de vous.
Chose également importante, on ne se met pas de pression, si cela vous prends plusieurs essais avant de pouvoir vous lancer, c’est  parfait. Soyez indulgent envers vous-même, ne soyez pas dans la « critique’.
First, we choose a moment where we won’t be disturbed ( yes it’s possible, even for the overbooked mom you are). With the years I learned that it’s not that we don’t have the time to do something… it’s that we don’t allow ourself the time to do something… your 10 minutes on Facebook, Instagram, Twitter, etc, can wait…:) log out. Turn off completely ( yes completely) your cellular, Internet, tablet, etc. You’ll be alone with your journal and your emotions. A background music is of course competely accepted (but nothing more). If a good coffe, tea or whatever is your drink, don’t hesitate. Grant yourself these little pleasures that will only fill you with gratitude.
As important, don’t put any pressure on yourself, if it takes several tests before you can start, it’s perfect. Be indulgent to yourself, don’t be in « criticism ».

L’exercice que je vous propose aujourd’hui pourrait s’intituler : La décision d’être heureux.
Il est tiré du livre de  Gisèle Frenette : Le bonheur pour tous.
The exercice that I propose today could be called : The decision to be happy.
It’s from the book by Gisèle Frenette : « Le bonheur pour tous »

« Dans des magazines, découpez des photos et des mots qui vous font du bien, qui vous font sourire. Collez-les sur une page de votre cahier ou sur deux pages côte à côte. Ajoutez-y de la couleur, des mots ou des phrases qui vous viennent à l’idée. Souriez, la vie est belle! » puis  « Reprenez les mots de votre page et commencez à écrire sans vous censurer tout ce qui vous vient en tête. Il pourrait s’agir de vos désirs, de vos regrets, de vos espoirs. Surlignez ou encerclez les mots qui vous touchent particulièrement. Avec ces mots, écrivez un poème ou un paragraphe se rapportant à l’idée que vous vous faites du bonheur. »
« In magazines, cut out photos and words that make you feel good, that make you smile. Paste them on a page of your notebook or on two pages side by side. Add some color, words or phrases that come to your mind. Smile, life is beautiful! Then  take back the words of your page and start writing without censoring everything that come to your mind. It could be your desires, your regrets, your hopes. Highlight or cicle the words that affects you particularly. With these words, write a poem or paragraph about your idea of happiness ».

Voici mon interprétation, et la vidéo du processus.
Here is my interpretation and the video from the process.

 


 J’espère que cet article vous aura donné l’envie vous aussi d’avoir un journal créatif afin de vous recentrez sur vous.
I hope this article will have made you want to have a creative journal so you can focus on yourself.