Développement personnel,  Inspiration,  réflexion

Savoir accepter la critique lorsque l’on expose ses créations sur internet

Aujourd’hui je vous reviens avec un sujet vraiment « sympa » : LA CRITIQUE !  comment faire pour l’accepter (certains vous diront la gérer) mais aussi comment l’utiliser pour s’améliorer.

Ah la critique ! qui n’en a jamais fait les frais ? Dès que nous interagissons avec les autres nous y sommes soumis, et d’autant plus quand nos actions se trouver relayées sur internet que ce soit dans le cadre du travail, ou de la vie personnelle. Derrière un ordinateur, les gens se sentent intouchables, et se laissent aller parfois à des débordements intenses. 

La critique  peut être destructrice pour l’estime de soi parfois, mais également enrichissante quand elle est constructive.

Ici, je vais m’attarder à la critique sur internet, celle que l’on trouve sous nos articles de blog, nos publications Facebook, Instagram, etc., la critique en direct se gère un peu différemment puisque justement la personne est en face de vous et  cela nécessite une réponse rapide.

Sur internet, le mot d’ordre c’est avant tout de prendre du recul 

Ne répondez pas tout de suite dans l’instant, cela vous évitera de surréagir, et d’envenimer la situation. 

Préparez-vous. 

Vous savez pertinemment que montrer ce que vous créez sur internet va obligatoirement attirer son lot de « critiques » positives et négatives. S’y préparer c’est déjà y faire face.  Distinguez les deux sortes de critiques, celles que l’on nomme constructives, ou celles qui sont personnelles. 

Comment ? Une critique sans fondement, pas objective, et destiner essentiellement à vous blesser est une critique personnelle. Par exemple : c’est vraiment hideux ce que tu fais ! 

Relativisez

Prenez du recul, les mots ne sont que des mots, ils peuvent blesser, c’est vrai, mais ils ne causeront pas votre mort. Derrière ces mots il y a des personnes qui réagissent ainsi parce qu’elles peuvent être jalouses. Par exemple de votre talent, de votre notoriété, de vos succès, de ne pas avoir eu l’idée avant vous, etc. les raisons peuvent être multiples. Mais dites-vous que la personne va bien plus mal que vous.

Ayez confiance en vous

Avoir confiance en vous implique l’acceptation de chose que vous ne pouvez pas changer ou que vous ne pouvez pas contrôler. Vous ne contrôlez pas les commentaires que l’on peut vous faire, alors faites ce dont vous avez envie. Apprenez à vous connaître, avec vos forces ainsi que vos faiblesses, à avoir conscience de votre propre valeur.
Grâce à cette connaissance de vous-même, vous serez « protégé » de toutes ces critiques, puisque vous connaîtrez votre « vraie » valeur.

Si la critique est constructive, acceptez dès votre première publication sur le net que vous n’êtes pas parfait(e) et que donc des erreurs vous allez en faire ou en dire. Puis détachez-vous de la critique, dites-vous que celle-ci n’est pas personnelle. Une critique constructive est destinée à vous aider à vous améliorer, à vous perfectionner. Elle n’est pas destinée à vous faire sentir mal ni à vous faire déprimer.  Pour pouvoir en tirer profit,  notez-la, réfléchissez-y à tête reposée une fois que vous avez cerné le problème et que vous avez créé un plan d’action, agissez ! Et c’est à ce moment que vous pouvez répondre à votre interlocuteur, vous saurez quoi lui dire et comment lui dire.

Je laisse la conclusion à  Aristote : «  Il n’y a qu’une seule façon d’éviter les critiques : Ne dit rien, ne fais rien, ne sois rien. «